L’alchimie, la cohésion, la solidarité sont les bases pour performer dans un sport collectif. Ainsi, les moments de team building afin de créer des relations entre les joueurs sur et en dehors du terrain sont toujours des periodes attendues par les joueurs.

Cette année, le staff havrais avait décidé de se rendre sur les plages du débarquement pour un moment de partage en équipe mais surtout pour utiliser l’histoire afin de faire prendre conscience à l’ensemble des joueurs et du staff ce que la notion de sacrifice pouvait signifier.

Comme le précise Damien NSéké Ébélé, « C’est une journée qui est bénéfique car cela permet aux joueurs de se retrouver et d’apprendre à mieux se connaitre« . Après 4 semaines de préparation, le stage a commencé par un temps de récupération dans l’espace détente de la piscine de Bayeux avec sauna, jaccuzzi, hammam. « nous étions tous en mode relax, ça fait vraiment du bien« , souligne Oumarou Sylla, qui ne manque pas de préciser également que la soirée fût très agréable au bowling dans un premier temps, et avec la présence du Président, Rudy Sévi, rejoignant le groupe et amenant des plateaux de sushi fort appréciés de l’équipe !

Le lendemain, le réveil était matinal pour nos joueurs car des 8h le réveil musculaire était programmé par le coach havrais Hervé Coudray sur la plage d’Arromanches haut lieu de la 2nde guerre mondiale avec les vestiges du port artificiel.

Le briefing du coach rappela quelques traits de l’histoire en précisant que le sacrifice des 209 000 soldats (dont plus de 10 000 pour le D Day) pour libérer l’Europe du joug nazi devait être notre exemple pour la saison.

Après une bonne séance de préparation physique sur la plage sous la conduite de Joris Mercier, l’équipe a pris la direction de la plage d’Omaha Beach pour un moment plus solennel, ce que n’a pas manqué de souligné Oumarou Sylla « Quand on pense à ces soldats qui se sont sacrifiés pendant la seconde guerre mondiale, ils avaient tous un esprit de cohésion incroyable, ça force le respect, ça donne envie de se souder les uns avec les autres« .

Après un repas en commun, le groupe s’est ensuite dirigé pour la visite incontournable du cimetière américain. Ce moment n’a pas laissé les joueurs indifférents entre émotion devant les tombes des 9387 soldats tombés au combat et l’intérêt sur la stratégie utilisée pour attaquer l’ennemi.

Nul doute que ces lieux auront montré la voie à notre équipe en terme de courage, sacrifice et solidarité pour relever les défis de ce championnat de nationale 1.

Le mot de la fin pour Damien NSéké Ébélé :  » Être en Normandie et avoir l’occasion de passer dans un lieu historique comme la plage d’Omaha Beach, c’est quand même quelque chose« .

Un super moment en équipe pour préparer au mieux le groupe havrais aux assauts de tous les adversaires de cette saison.